Que sont les ETF ?

Les ETF combinent les caractéristiques des fonds communs de placement avec celles des parts individuelles

Caractéristiques des fonds communs de placement

  • diversifiés
  • gérés professionnellement

Caractéristiques des actions individuelles

  • cotées en continu
  • liquides
undefined

Tout comme un fonds commun de placement traditionnel, un fonds négocié en bourse (ETF) constitue une opportunité d’investissement dans un portefeuille de titres, telles que des actions ou obligations.

Comme pour un fonds commun de placement, chaque action d’un ETF représente une participation indivise dans les actifs sous-jacents. Les ETF et les fonds communs de placement sont en outre gérés professionnellement, si bien que vous n’avez pas à surveiller chaque titre détenu par votre fonds. Cependant, les ETF sont différents en ce qu’ils peuvent être négociés toute la journée en bourse à un prix déterminé par le marché.

La plupart des ETF utilisent une approche indicielle. Ils sont construits de telle sorte que leur valeur évoluera en principe conformément aux indices qu’ils cherchent à répliquer. Par exemple, une hausse ou une baisse de 2 % d’un indice entraînera une hausse ou une baisse d’environ 2 % pour un ETF qui réplique cet indice (avant déduction des frais et charges).

Fonctionnement des ETF

Les ETF sont négociés en bourse toute la journée à des prix déterminés par le marché, tout comme les titres individuels.

En revanche, les actions des fonds communs de placement sont achetées et vendues directement par la société de fonds à la valeur nette d’inventaire (VNI) du fonds à la fin de chaque jour de négociation.

Bien qu’ils soient négociés comme des titres individuels, les ETF, tout comme les fonds communs de placement, sont des investissements à capital variable. Cela signifie que de nouvelles actions peuvent être créées et des actions existantes rachetées quotidiennement à la demande des investisseurs. En revanche, les fonds à capital fixe et titres individuels émettent généralement un nombre fixe d’actions.

Processus de création/rachat d’actions d’ETF

Si tout investisseur peut acheter ou racheter des actions de fonds communs de placement directement auprès de la société de fonds ou du distributeur, seuls les participants agréés peuvent interagir directement avec le fournisseur d’un ETF pour créer ou racheter des actions de cet ETF. En outre, tandis que les investisseurs dans des fonds communs de placement échangent généralement des liquidités pour en obtenir des actions, le participant agréé peut généralement échanger les titres sous-jacents pour obtenir des actions d’ETF. Les actions d’ETF que les participants agréés créent sont alors négociées par des investisseurs en bourse. En savoir plus.

Quels sont les avantages des ETF ?

Les ETF offrent plusieurs avantages potentiels, notamment de faibles coûts, une liquidité et une diversification importantes, et plus encore.

Faibles coûts

Les ETF présentent généralement des ratios de frais courants / frais totaux sur encours plus faibles (OCF/TER) que les fonds communs, et les ETF répliquant des indices coûte généralement moins cher que les fonds et les ETF à gestion active. Des coûts plus faibles signifient qu’une plus grande partie des rendements d’un fonds sont distribués à l’investisseur. Toutefois, lorsqu’ils négocient des ETF, les investisseurs s’exposent à des frais de transaction, tels que des commissions de courtage. Par conséquent, les investisseurs doivent toujours peser les coûts totaux de l’investissement.

Liquidités

Dans la mesure où les ETF sont négociés en bourse, ils peuvent être achetés et vendus à tout moment dès lors que la bourse concernée est ouverte, même si le marché sous-jacent est fermé. Par exemple, un investisseur européen peut acheter un ETF en actions japonaises pendant les heures de négociation européennes tandis que le marché japonais est fermé.

Diversification

Un ETF qui réplique un indice peut contenir des centaines ou des milliers de titres, plus que de nombreux fonds à gestion active et beaucoup plus qu’un portefeuille ordinaire de titres individuels. La large diversification peut permettre de compenser les risques associés à tout titre ou segment de marché.

Transparence

Les ETF offrent une transparence totale sur leurs composantes, la performance par rapport à l’indice de référence et les coûts de façon régulière.

Risques

Tout investissement présente des risques, parmi lesquels la perte éventuelle du principal.

Investir dans des ETF implique des risques, y compris ceux associés à la volatilité du marché ou aux événements à court terme.

La diversification ne peut garantir un profit ou une protection contre une perte sur un marché en déclin.

La performance d’un indice ne représente pas exactement un investissement donné, car il n’est pas possible d’investir directement dans un indice.

Comment les ETF sont-ils réglementés ?

La grande majorité des ETF domiciliés en Europe sont organisés et réglementés comme des sociétés d’investissement enregistrées en vertu de la directive portant sur les organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM).1

Ce même régime réglementaire s’applique aux fonds communs OPCVM domiciliés au sein de l’Union européenne.

Si tous les investissements impliquent des risques, cette structure offre aux investisseurs différents niveaux de protection. Elle permet notamment de veiller à ce que les investissements sous-jacents soient liquides, que les portefeuilles soient diversifiés et que les actifs soient détenus séparément par un dépositaire.

1 Directive du Conseil européen du 13 juillet 2009 (2009/65/CE) sur la coordination des lois, des règlements et des dispositions administratives concernant les organismes de placement collectifs en valeurs mobilières, dans sa version modifiée.

Quelle est l’histoire des ETF ?

Le premier ETF a été créé au Canada en 1990, révolutionnant le monde de l’investissement en combinant les avantages des investissements collectifs et d’une flexibilité de négociation.

À leurs débuts, les ETF étaient essentiellement utilisés par des investisseurs institutionnels pour mettre en œuvre des stratégies de négociation sophistiquées. Toutefois, les investisseurs institutionnels et les conseillers financiers ont rapidement adopté eux aussi les ETF.

Depuis leur lancement, les ETF se sont affirmés comme l’un des produits les plus appréciés dans le secteur de l’investissement à l’échelle mondiale. À l’heure actuelle, les actifs des ETF dépassent 4.8 billions USD à l’échelle mondiale et sont investis dans plus de 7 600 ETF et ETP.1

ETF Milestones

1 Source : ETFGI au 31 décembre 2018.

2 Source : ETFGI au 31 décembre 2009.

Remarques : Les ETF et données de produits comprennent des fonds négociés en bourse et des produits cotés en bourse (ETP).

Quelles sont les différences entre les ETF et les fonds communs de placement ?

Les ETF et les fonds communs de placement visent le même objectif global.

Ils fournissent une exposition à des marchés ou des segments de marché particuliers. Il n’y a rien d’étonnant, dès lors, à ce qu’ils présentent plus de similitudes que de différences.

Similitudes entre ETF et fonds communs de placement

Diversification

En regroupant les capitaux de nombreux investisseurs, les ETF et les fonds communs de placement disposent d’un pouvoir d’achat plus important, ce qui leur permet d’acheter de nombreux titres différents en grandes quantités. Cela se traduit par une plus grande diversification que celle à laquelle un investisseur peut prétendre en achetant des actions et obligations individuelles. Les ETF, tout comme les fonds communs de placement, peuvent également offrir une exposition diversifiée à de nombreux segments du marché.

Réglementation

La grande majorité des ETF domiciliés en Europe sont organisés et réglementés comme des sociétés d’investissement enregistrées en vertu de la directive portant sur les organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM).1 Ce même régime réglementaire s’applique aux fonds communs OPCVM domiciliés au sein de l’Union européenne. En savoir plus.

1 Directive du Conseil européen du 13 juillet 2009 (2009/65/CE) sur la coordination des lois, des règlements et des dispositions administratives s’y rapportant, dans sa version modifiée.

Transparence

Comparés aux fonds à gestion active, les ETF indiciels et les fonds communs de placement indiciels sont extrêmement transparents. Les investisseurs connaissent généralement les positions et leur proportion selon l’indice cible, notamment lorsqu’une stratégie de réplication complète est utilisée pour répliquer l’indice.

Différences entre ETF et fonds communs de placement

Flexibilité de négociation

Les ordres d’achat ou de vente d’actions d’ETF sont exécutés tout au long du jour de négociation à des prix déterminés par le marché qui changent continuellement. Les ETF peuvent également être négociés à la valeur nette d’inventaire calculée ce jour. En revanche, les actions de fonds communs de placement peuvent uniquement être achetées ou rachetées à leur VNI, qui est établie une fois par jour. Il s’agit généralement du prix de clôture sur le marché concerné. En savoir plus.

Coûts

Les ETF et les fonds communs de placement facturent des frais totaux sur encours (TER) (également connus sous le nom de frais courants ou OCF), qui couvrent essentiellement les frais opérationnels courants. Mais dans la mesure où les ETF sont négociés en bourse, ils ont également des frais spécifiques non associés aux fonds communs de placement, tels que des commissions de courtage et des écarts entre le cours acheteur et le cours vendeur. En savoir plus.

Comparaison entre les ETF et les fonds communs de placement

 

ETF

Fonds communs de placement

Accès

Parts achetées et vendues sur une bourse ou de gré à gré par un courtier, une plateforme proposant des services de courtage ou un teneur de marché.

Parts achetées et vendues directement par la société de fonds ou par un distributeur de fonds.

Cotation

Cours des actions définis par le marché tout au long du jour de négociation ; valeur nette d’inventaire reposant sur les cours de clôture officiels.

Valeurs nettes d’inventaire déterminées une fois par jour de négociation, sur la base des cours de clôture officiels, lorsque les marchés financiers sont fermés.

Taille de négociation minimum

Une action

Fractions

Frais de transaction

Commissions de courtage et écarts entre le cours acheteur et le cours vendeur sur chaque achat et vente en direct.

Frais d’acquisition (pour la plupart des fonds), frais d’entrée / de sortie ou cours fluctuants.

Comment les ETF peuvent-ils être utilisés?

Les ETF peuvent être utilisés pour mettre en place un éventail de stratégies d’investissement à court et à long terme.

Certaines utilisations d’ETF sont stratégiques, par exemple, l’allocation d’actifs, tandis que d’autres sont tactiques. La pertinence de l’utilisation d’ETF dans une stratégie particulière dépend d’un certain nombre de facteurs, y compris, notamment, le montant investi, la période de détention, les frais de négociation et l’appétence pour le risque.

Voici certaines des raisons les plus courantes pour lesquelles les investisseurs utilisent des ETF dans leurs portefeuilles :

Allocation principale

Accès rapide, précis et rentable à une grande variété de catégories d’actifs et de sous actifs.

Finalisation du portefeuille

Diversification complète du portefeuille en minimisant le risque de référence par une exposition pure à des secteurs spécifiques du marché, tels que des facteurs ou styles.

Combinaisons actives et passives

Combiner des ETF indiciels et des fonds à gestion active à faible coût pour obtenir une diversification et saisir l’opportunité d’une surperformance.

Gestion des liquidités

Investir à court terme sur le marché tout en affinant une vision d’investissement à plus long terme.

Gestion des transitions

Obtenir rapidement une exposition au marché tout en recherchant un nouveau gestionnaire d’investissement.

Rééquilibrage

Gérer le risque de portefeuille / les orientations bêta entre les cycles de rééquilibrage.

Ajustements tactiques

Surpondérer ou sous-pondérer certaines catégories d’actifs, certaines régions ou certains pays.

Gestion « overlay » (également connue sous le nom de « liquidity sleeve »)

Utiliser un portefeuille d’ETF pour fournir une exposition similaire à l’allocation d’actifs stratégique, mais avec des liquidités supplémentaires.

Quels sont les coûts des ETF ?

Tout comme les fonds communs de placement, les ETF facturent des frais totaux sur encours pour couvrir les charges opérationnelles courantes.

Mais ils appliquent également certains frais qui ne sont pas associés aux fonds communs de placement.

Charges opérationnelles

Les ETF facturent des frais pour couvrir les charges opérationnelles courantes, tels que les services de conseil, l’administration et la tenue de livres, entre autres. Ces frais sont exprimés en tant que pourcentage d’actifs de fonds et sont couramment désignés sous le nom de frais totaux sur encours (TER) ou de frais courants (OCF).

Les ETF ont généralement des TER/OCF plus faibles que les fonds communs de placement. Cela est dû dans une large mesure au fait que la plupart des fonds communs de placement sont gérés activement et facturent des TER/OCF plus élevés que leurs contreparties indicielles. Étant donné que la grande majorité des ETF sont des fonds indiciels, leurs TER/OCF sont, en moyenne, inférieurs à ceux des fonds communs de placement traditionnels.

Écart entre le cours acheteur et le cours vendeur

Lors de l’achat ou de la vente d’actions d’ETF sur une bourse, il existe une différence entre le cours qu’un courtier est disposé à payer pour une action d’ETF (le cours acheteur) et le cours légèrement supérieur auquel le courtier acceptera de vendre cette action d’ETF (le cours vendeur). Par conséquent, un investisseur achète généralement des actions d’ETF à un cours légèrement supérieur à celui du marché et vend à un cours légèrement inférieur.

Les écarts entre le cours vendeur et le cours acheteur sont généralement inférieu

Gestion

Découvrez les différents types de produits cotés en bourse, la manière de gérer des ETF indiciels et actifs et plus encore.

En savoir plus

Négociation

Découvrez la manière de négocier des ETF, d’où proviennent leurs liquidités, les types d’ordres ordinaires, la manière dont les primes et les décotes fonctionnent et plus encore.

En savoir plus

Stratégies

Découvrez les utilisations stratégiques et tactiques des ETF, ainsi que l’optimisation du portefeuille, la gestion des liquidités et plus encore.

En savoir plus