Une goutte d’eau dans l’océan : La part de la gestion indicielle dans l’activité de négociation aux Etats-Unis

Les stratégies indicielles sont très recherchées. Cela n’est pas surprenant vu les avantages qu’elles présentent en termes de faible coût, de diversification et de facilité d’accès. Mais malgré leur succès, des inquiétudes persistent quant à leur impact négatif potentiel sur les marchés boursiers.

L’un des arguments les plus courants consiste à affirmer que la croissance des actifs indiciels affecte les dynamiques de fixation des prix sur le marché. Soit elle a une influence trop grande sur les prix, soit elle inhibe la détermination des prix car elle a pour effet de réduire le volume global de négociation sur le marché.

Des acteurs du marché chevronnés avancent les chiffres de 5 à 7 % comme estimation largement acceptée du volume de négociation aux Etats-Unis dû à l'activité de gestion de portefeuille des stratégies indicielles. Dans notre article, nous faisons appel à une méthodologie détaillée pour améliorer cette estimation. L’étude révèle nos nouveaux chiffres, et nos conclusions permettent de déconstruire la notion selon laquelle la croissance de la gestion indicielle entrave les marchés.

 

Une goutte d’eau dans l’océan (version anglaise)

Informations importantes :

La valeur des investissements, et les revenus qu’ils génèrent, peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer la totalité de leur investissement. La performance passée n’est pas un indicateur fiable des résultats futurs.

Autres informations importantes :

Cet article est réservé aux investisseurs professionnels, tels que définis dans la Directive MiFID II. En Suisse, réservé aux investisseurs institutionnels. Distribution publique interdite.

Cet article a été produit par The Vanguard Group, Inc. Cet article a pour unique objectif de former et d’informer et ne constitue pas une recommandation ou une sollicitation en vue de l’achat ou de la vente d’investissements.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et des personnes citées et peuvent ne pas représenter celles de Vanguard Asset Management, Ltd ou de Vanguard Investments Switzerland GmbH.

Publié par Vanguard Asset Management, Ltd, société agréée au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority et soumise au contrôle de celle-ci. Publié en Suisse par Vanguard Investments Switzerland GmbH.